J’ai failli perdre 2800€. Acte notarié signé.

Je vais vous raconter ma petite histoire, sans trop rentrer dans les détails, pour vous expliquer mon parcours délicat qui a porté ces fruits le 8 décembre 2015.
Revenons au début, où fin d’avril 2015 ma femme et moi avions décidé d’acheter un appartement pour de la location saisonnière, alors nous avions recherché dans un secteur en plein développement à Marseille qui est le 2E arrondissement, nous avons prospecté grâce au système d’alertes sur le bon coin et se loger. Nous avions trouvé 6 biens potentiels qui pouvaient nous convenir, alors nous avons effectué des visites des ces 6 appartements, un seul de ces biens nous a paru convenable. Le bien en question était affiché à 63000 euros FAI. Ce qui était trop élevé pour nous. Donc nous avions fais une proposition à 43000 FAI

1

Le vendeur n’était guère emballé pour le vendre à ce prix. J’ai alors demandé qu’il me fasse une proposition.
Proposition qui était de 57000 euros, et cela me semblait très cher pour le bien en question.
Donc nous avons du abandonner, mais quelques semaines plus tard nous avons alors constaté que le bien avait baissé au niveau du prix à… devinez…
57000 Euros.
C’est fort logiquement que nous avons repris le contact avec l’agent immobilier qui m’a bien fait comprendre que la personne était très pressée donc une proposition à 47000 euros FAI était faite. Nous avons beaucoup travaillé afin de faire baisser le prix chez le vendeur et les frais d’agence.

2
Très heureux, offre accordée.
On s’est alors demandé s’il n’y avait pas encore une possibilité de réduire les frais d’agence.

3
Donc on a reformulé une offre 46500 avec l’accord de l’agent immobilier.
Le 5 juin nous avions rendez vous pour la signature d’un compromis. Ce jour-ci le notaire nous a réclamé 2800 euros de frais de garantie dont 500 euros pour le notaire.
En sortant de chez le notaire, nous étions tout heureux car nous avions pour nous trouvé le bien qui nous convenait.
Cependant le pire restait à venir, c’était le financement. Nous étions passés par un courtier qui devait effectuer les démarches pour nous.
Sachant que je ne suis pas titulaire de ma résidence principale et détenant déjà un bien locatif, l’affaire allait s’avérer complexe.
Voici le premier refus

4

Refus pour cause de contrat travail CDD pour ma part, CDI pour ma femme et manque d’apport.

 

Voici le deuxième

5

Dans le deuxième nous avons essayé de mettre de l’apport. Encore un refus pour contrat de travail type CDD pas compatible avec le système.

Le courtier nous a alors dit qu’on ne pouvait plus rien faire.

A partir de là nous pouvions nous rétracter pour motif de refus de prêt immobilier et récupérer le dépôt de garantie.

Malgré tout nous avons voulu poursuivre avec une autre banque pour essayer avec plus d’apport et nous avons fait une prorogation.

6

Une Troisième réponse négative.

Nous nous somme dits que cette fois ci c’était la fin.

Mais je me suis rappelé de Thomas Edison.

Et c’est à ce moment que j’ai alors fait la demande d’une deuxième prorogation et je suis parti voir ma conseillère.

Et là, surprise, ma conseillère m’annonça que si l’on avait 20% d’apport (10600€) le financement était assuré, je ne les avais pas, je ne détenais que 8000€ à ce moment là, mais je leur ai confirmé que je les avais, donc nous étions partis du principe que c’était réalisable, avec ma femme nous avons clôturé notre PEA où il y avait 2000 euros qui pouvaient combler le trou afin de se faire financer.

Quelque jours après ma conseillère me contacta afin de me proposer un financement à 110% mais à la condition de bloquer 4000 euros sur une assurance vie pour les garanties.

Sans titre

Voilà, il ne manquait plus que la signature et le remboursement du dépôt de garantie 🙂

7

Je n’ai pas souhaité rentrer dans les détails …

Laissez un commentaire pour me dire votre avis

Merci d'avoir lu cet article !

Vous pouvez recevoir gratuitement mon livre

"Comment arrondir les fins de mois"

Dites moi juste à quelle adresse je doit vous envoyez le livre !

rule1
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à créer et développer votre blog ou entreprise et tout ce qui vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. Follow us: @Naamounesmaine on Twitter

9 Commentaires

  1. Thomas

    Bonjour Smaine,

    Et donc les 2800 euros sont le séquestre c’est ça ?

    Je ne vois pas pourquoi tu perdrais les 2800 euros puisque si tu produis tes 2 refus de prêt (ce qui est le cas), tu lèves la clause de conditions suspensives..

    Thomas.

    Répondre
    1. smaine naaamoune (Auteur de l'article)

      Merci thomas pour ta réponse, tout simplement j’étais hors limite et que le vendeur ne voulais pas d’une deuxième prorogation.

      Répondre
  2. Sebastien

    Bravo Smaine
    T’es un guerrier avec le couteau entre les dents
    Félicitations !

    Répondre
    1. smaine naaamoune (Auteur de l'article)

      Merci à toi Sebastien

      Répondre
  3. Raphaël de ClubMillionnaire

    Salut Smaine, bravo pour cette audace et cette persistance, ça a payé ! 🙂

    Répondre
    1. smaine naaamoune (Auteur de l'article)

      Raphaël Merci pour ton commentaire, ne jamais riens lacher

      Répondre
  4. Yacine

    La définition même de ténacité et opiniâtreté . Chapeau bas ! La volonté et les efforts payent, félicitations !

    Répondre
    1. smaine naaamoune (Auteur de l'article)

      Merci à toi Yacine pour ton commentaire. tu c’est que je te lâcherais pas

      Répondre
  5. Thierry

    Merci pour ce retour d’experience,
    la diference entre un gagnant et un perdant?
    le perdant abandonne lui, pas le gagnant.
    🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *