Comment j’ai découvert et éviter les impayers !

Comment j'ai découvert et éviter les impayers !

la colocation et la location saisonnière

La plupart des gens qui achètent un appartement pensent faire de la location.

Logiquement, on achète un appartement et on met un locataire dedans.

Le plus gros problème est que ce type de location au niveau rentabilité est très faible.

La première cause est peu être un bien immobilier cher à l’endroit où vous l’avez achetée et un prix du loyer qui ne suit pas vraiment le prix de votre bien au mètre carré. Donc cela sera très difficile à rentabiliser votre location.

 

Les solutions sont donc la colocation et la location saisonnière.

Le principe de la colocation est d’installé plusieurs locataires dans un seul appartement chacun payer sa part est cela vous permettra d’avoir une meilleure rentabilité.

 

Exemple :

Location simple T3 à 700 euros.

Colocation T3 à 450 x 2 = 900 euros.

Une différence de 300 euros donc une meilleure rentabilité.

 

Le principe de la location saisonnière est d’avoir plusieurs locataires, mais cette fois-ci à des moments différents. Que ce soit au quotidien en hebdomadaire ou mensuellement.

Exemple :

Location simple T3 à 700 euros.

Colocation T3 à 900 euros le mois

location saisonnière 70 euros x 15 nuit = 1050 euros.

Une rentabilité énorme.

 

Les chiffres sont à titre indicatif est correspond à une ville comme Marseille.

Donc la location saisonnière, c’est un bien qui vous appartient que vous allez mettre en location pour des courtes durée.

Les avantage de la location saisonnière risque impayé pratiquement zéro.

Car les personnes y reste peu de temps et on déjà payer à l’avance et en plus vous avez une grosse rentabilité peu allez de 15 % à 25 %. On peut dire qu’il est possible de liquider le crédit en 7 ans.

Il y a une contre partie à tout cela comme vous avez plusieurs locataires, cela veut dire automatiquement plus de travail.

j’utilise moi même le système de la location saisonnier et je confirme que cela est très rentable .

 

Laisser moi un commentaire et dites moi si vous même utilisez-vous la location saisonnier .

Merci d'avoir lu cet article !

Vous pouvez recevoir gratuitement mon livre

"Comment arrondir les fins de mois"

Dites moi juste à quelle adresse je doit vous envoyez le livre !

rule1
Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à créer et développer votre blog ou entreprise et tout ce qui vous y aider directement ou indirectement. Voir mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant. Follow us: @Naamounesmaine on Twitter

4 Commentaires

  1. stym

    La location saisonniere oui bien ‘mais… il faut penser au tchek on/out ( entree/sortie ) qui coute . Sur 70 € combien cela represte pour toi ? Delegues tu ? Comment minismiser le coût ? As tu des adresse de site pour des contrat type ? Quel est le meilleur statut d’apres toi a prendre ? SAS ….??
    MERCI

    Répondre
    1. smaine naaamoune (Auteur de l'article)

      Effectivement, il y a plus de travail check-in et check-out que je fais moi même donc coût 0€. 70€ la nuité sur un t3 d’une valeur entre 80000 et 90000 euros.
      tout passe par aibnb et nooking en se qui me concerne et pour le statut c’est louer meubler non professionnel.

      Répondre
  2. Pierre

    Hello,

    Merci pour cet article !
    C’est sûr que peu de gens pensent à la colocation et à la location saisonnière…
    pourtant en plus de faire progresser en flèche votre rentabilité, l’imposition est beaucoup moins élevée car on peut louer en meublé

    Merci donc de faire connaître ces stratégies !

    Combien de biens avez vous en saisonnier et en colocation ?

    A bientôt

    Répondre
  3. Gaelle

    Bonjour,
    C’est un article intéressant ! J’ai également entendu dire que la colocation était un moyen de contourner le problème de loyers impayés. Y a-t-il une clause précise à inclure dans le contrat de location ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *